Sun Trip 2013 movie in Russian !

 

Сан Трип – Дорога в степи – Фильм – Русская версия – The Sun Trip

Из Франции в Казахстан, через Украину и Россию, совершите путешествие на солнечных велосипедах вместе с 31 участником проекта The Sun Trip – первый выпуск.

Перевод Маргарита Клименко, Роли озвучивали Илья Калинчук и Маргарита Клименко, Звукорежиссер перевода Андрей Шабардин.

Visit in Antalya – Turkey

Florian Bailly, Director of Sun Trip, was in ‪#‎Turkey‬ to visit our new main partner EXPO2016 Antalya and Antalya’s authorities.

He was accompanied by Murat Suyabatmaz, President of Bisikletliler Derneği, an association promoting bike development in Turkey.

More information soon.

11117362_10153272373673556_1823728002_n 11101938_10153272372983556_891216430_n 11092593_10153272320523556_59191279_n

Pre-departure meeting in Colmar

 

Two month before The Sun Trip 2015 half of our adventurers participated at a pre-departure meeting in Colmar (Alsace-France).

A week-end of work, of discussions, of friendship. The Sun Trip family is growing !

1 2 4 3 5 6

New Sun Trip : director interview


VERSION FRANCAISE

After the route changing of the Sun Trip 2015, 7 questions to Florian Bailly, the creator and director of the adventure.


FB1. Three months before departure, we are astounded by the cancellation of the arrival in Astana. Why this decision now?

Firstly, we had to face the sudden withdrawal of our historical partner, Astana EXPO 2017. After a year of discussions, hopes, false expectations and despite the clear support of the Deputy Foreign Minister and Commissioner of Astana EXPO 2017, the economic crisis currently gripping the country has hit us hard with a major budget cut. This is a very big disappointment but we wanted to avoid the cancellation of the event at all costs. Also, the Ukraine-Russia conflict has only worsened over the months. Recently, many border crossings have been closed between the two countries, even far from the front line. The confrontation has never really ceased, and the risk is real for an event like ours, where participants are released into the wild, so to speak.

In short, we no longer hold the key to organizing an adventure in such conditions. Going so far away, with so many people, we can’t just improvise.

2. Shouldn’t the situation in Ukraine and Russia have led to this decision earlier?

We waited as long as possible to give the situation a chance to settle down. It is probably because we were very attached to Ukraine. In 2013, we were welcomed in that country like nowhere else and many participants were eager to go. Also, many Ukrainians are waiting for our return. It is heartbreaking to turn our back on them. This conflict is absurd to us, travelers who were able to experience the limitless kindness of these fraternal peoples. To prevent passing through Ukraine, we imagined a bypass through Belarus or even to ask everyone to go through Turkey and then by ferry, but the simple fact of going through Russia began to worry participants. As part of the “race” challenge, the most direct route goes through Russia, but it would have been questionable to force people to go through this country in order to remain in the challenge.

3. How are participants reacting to this announcement?

The group has been divided since the first withdrawal announcement of our major partner, a little over a month ago. Some wanted to maintain the Kazakh destination at any cost, others have instead expressed their concerns about pursuing this extreme adventure on such a low budget. To date, some participants remain attracted by Kazakhstan because it was the dream of an adventure, even the dream of a lifetime to go over there, in the steppes of Central Asia. We will discuss with them in order to ensure their fir within the project, but it is very clear for everybody that the Sun Trip 2015 officially stops in Turkey. Those who choose to continue beyond will be riding on the sidelines of the organization. We will do everything to maintain a sense of community and collective force within the participants for this project because the main asset of the Sun Trip is this sense of participation in something bigger than oneself.

4. Have you considered cancelling The Sun Trip altogether?

Honestly, yes, because our budget strategy was based on our major partnership with Astana Expo 2017. To lose such investment four months before departure is the nightmare no organizer wants to live. The Sun Trip could have been cancelled.

But unlike in 2013, I’m not alone in the organization. Five former participants have joined forces by my side. We have faced difficult times, feeling low and having fights with each other, but we also found the collective strength to get back on our feet. Let’s also mention that since we are lucky to coordinate a group of 43 travelers-dreamers that invested a lot of time, money and energy in the project, we must give all we’ve got and find solutions to go forward!

5. How will this 2015 edition of the Sun Trip unfold?

It will happen with a much reduced budget, which will not allow us improve all we had planned to following the first edition evaluation. But with our participants’ enthusiasm and energy, we hope to surprise people on this new course towards Turkey.

Unlike in 2013, we begin with the idea of a return trip. It had been requested by many participants in the first edition’s evaluation because it is more in line with our eco-mobility values. In short, we won’t need to charter a truck to bring back the bikes and the participants won’t need to take a plane to return home.

This year we will also offer a beautiful major scale prologue. Over a week, many participants will ride as a group from Chambery to Milan and the Universal Exposition. We will be welcomed in Saint-Jean-de-Maurienne, Turin, Santhià and then at the France Pavilion at the Expo!

dettaglio_DOPO_EVENTO_1280x400

The official departure should take place at the EXPO GATE, at the Castello Sforzesco on Saturday, June 6, 2015, in the historic center of Milan. Immediately after, adventurers will be allowed to freely choose their course, beginning their loop to the South by the “boot” of Italy (taking a ferry either in Bari or Brindisi) or going East through the Balkans. Two mandatory checkpoints will be set in southern and central Turkey, in order to find room for adventure and ride through some world famous landscapes, such as Cappadocia. Participants will then take the opposite route to perform a loop back around the Adriatic Sea, so we will have solar bikes everywhere on the map!

bandeau site route details

The return trip makes it an adventure of roughly 7 000 km, with much more elevation than in Kazakhstan. Perhaps will we see some participants take detours in Turkey and in countries like Albania, where the roads are not always in the best condition.

In short, I think the new course will almost be harder than the original towards Astana. Strategic choices of itinerary will be more important than ever.

6. In 2013, The Sun Trip was affected by the terrible accident of Jean-Marc Satgé in Turkey. How is the return to that country considered?

We have obviously taken this into account because the trauma of this accident marked all of us. The main preventive measure will be prohibiting access to tunnels because they are too narrow in this country. We have a map listing them all, and everyone will be equipped with enough knowledge to know how to avoid them.

We will also request that participants avoid Istanbul, crossing between Europe and Asia through mandatory short ferry connections. Istanbul is far too dangerous for cyclists. Participants may make a detour there using a ferry, or maybe some could be escorted because we have established links with Mr. Murat Suyatbatmaz, who was among the people who helped rescuing Jean-Marc Satgé in 2013. President of the influential NGO Bisikletliler Derneği representing the interests of cyclists and promoting cycling in Turkey, Mr. Murat Suyatbatmaz will also help us secure the trip and put us in touch with cycling enthusiasts all over the country. It will certainly be an opportunity for some wonderful exchanges, since Turkish hospitality is, after all, legendary!

7. Should we imagine The Sun Trip back in Kazakhstan in the coming years?

It is too early to tell. Today, the entire organizing team, who worked hard for over a year (and I warmly thank them), is focusing on the 2015 Edition towards Turkey. The organizing budget will be very small, but we will be creative!

We had projects until 2017 with Kazakhstan, and the Deputy Foreign Minister had asked me last August to draft a very special Sun Trip for 2017, in connection with their Expo Future Energy. Never say never… but for now our priority is rather to look towards Morocco. Discussions are ongoing and it is not entirely impossible that before the end of this year 2015, our solar bikes might be seen in Africa…

The Sun Trip adventure continues!

Nouveau Sun Trip : interview du directeur


ENGLISH VERSION. 

Après le changement de parcours du Sun Trip 2015, 7 questions à Florian Bailly, le créateur et directeur de l’aventure.


FB1. A 3 mois du départ, l’annulation de l’arrivée à Astana est un coup de tonnerre. Pourquoi cette décision ? 

Tout d’abord à cause du désistement soudain de notre partenaire historique Astana EXPO 2017. Après une année de discussions, d’espoirs et faux espoirs et malgré le soutien affirmé du Vice-Ministre des affaires étrangères et commissaire d’Astana EXPO 2017, la crise économique que traverse le pays nous a frappé de plein fouet, amputant largement notre budget. C’est une très grande déception, mais nous voulions à tout prix éviter l’annulation de l’événement. Ensuite, la situation Ukraine-Russie n’a fait que s’aggraver au fil des mois. A ce jour, beaucoup de postes-frontière ont apparemment été fermés entre les deux pays, et ce même très loin de la ligne de front. L’affrontement n’a jamais vraiment cessé et le risque est réel pour l’organisation d’un événement comme le notre, où les participants sont “lâchés dans la nature”, en quelque sorte. En somme, nous n’avions plus toutes les clés en main pour organiser une aventure dans de bonnes conditions. Aller si loin, avec autant de personnes, ça ne s’improvise pas.

2. La situation en Ukraine-Russie n’aurait-elle pas dû pousser à une prise de cette décision rapide ? 

On a attendu le plus longtemps possible pour se laisser la chance de voir la situation s’apaiser, certainement parce que nous étions très attachés à l’Ukraine. En 2013, nous avions été accueillis comme nulle part ailleurs dans ce pays et beaucoup de participants avaient envie d’y aller. Beaucoup d’Ukrainiens attendent notre retour. C’est un crève-coeur de leur tourner le dos. Ce conflit est incompréhensible pour nous, voyageurs, qui avons pu goûter à la gentillesse sans limite de ces peuples frères. A défaut d’un passage par l’Ukraine, nous avions imaginé un contournement par la Biélorussie, voire de demander à tout le monde de passer en Turquie par le ferry, mais le simple fait de passer en Russie commençait à inquiéter pas mal de participants. Dans le cadre du challenge “course”, l’itinéraire le plus direct passe par la Russie, ça aurait été discutable de forcer un peu la main à certains de passer par là pour ne pas perdre de temps.

3. Comment réagissent les participants devant cette annonce ? 

Le groupe s’est montré divisé dès l’annonce du retrait du partenaire majeur, il y a un peu plus d’un mois. Certains voulaient maintenir la destination kazakhe à tout prix, d’autres ont plutôt fait part de leurs réserves quant à une aventure aussi extrême menée avec un budget “low cost”. A ce jour, certains participants restent attirés par le Kazakhstan, car c’était leur rêve d’aventure, voire même le rêve d’une vie que d’aller là-bas, dans la steppe d’Asie centrale. Nous allons discuter avec eux pour les intégrer au mieux dans le projet, mais il est très clair que le Sun Trip 2015 s’arrête officiellement en Turquie. Ceux qui choisiraient de poursuivre au-delà le feraient en marge de l’organisation. On va tout faire pour maintenir un esprit de groupe et une force collective pour ce projet, car c’est là l’atout n°1 du Sun Trip.

4. Est-ce que l’hypothèse de l’annulation totale a été étudiée ?

Honnêtement oui, car la stratégie était basée sur le partenariat majeur Astana expo 2017. Être lâché comme ça, à quatre mois du départ, c’est le pire cauchemar d’un organisateur. Le projet aurait pu couler. Mais a la différence de 2013 je ne suis pas seul dans l’organisation. 5 anciens participants se sont investis à mes côtés. On a eu nos coups de déprimes, des engueulades, mais on a trouvé la force collective pour rebondir. Il faut aussi dire que lorsque que l’on a la chance de diriger une bande de 43 voyageurs-rêveurs qui ont mis toutes leurs plus belles énergies dans ce projet, on se doit de tout donner et de trouver les solutions pour aller de l’avant !

5. Comment va se passer cette édition 2015 du Sun Trip ? 

Elle se passera avec un budget réduit, ce qui nous permettra pas de faire toutes les améliorations prévues suite au bilan de la première édition. Mais avec l’enthousiasme et l’énergie des participants on peut créer une belle surprise sur ce parcours inédit en direction de la Turquie. A la différence de 2013, on part sur l’idée d’une boucle aller-retour, c’est déjà une nouveauté. Cela avait d’ailleurs été demandé par certains participants dans le bilan de la première édition car c’est un concept plus en lien avec notre message sur l’eco-mobilité. En somme, pas besoin de camion pour ramener les vélos et pas d’avion pour le retour des participants.

Cette année, nous allons aussi proposer une opération prologue de très belle envergure. Sur une semaine, les participants resteront groupés de Chambéry jusqu’à Milan et son Exposition Universelle. Nous serons accueillis à Saint-Jean-de-Maurienne, Turin, Santhià puis par le Pavillon de la France à l’Expo !

dettaglio_DOPO_EVENTO_1280x400

Le départ devrait être donné depuis l’EXPO GATE au Castello Sforzesco le samedi 6 juin 2015, en plein centre historique de Milan. Immédiatement, les aventuriers seront libres de commencer leur boucle vers le sud par la botte de l’Italie (jusqu’aux ferry de Bari et Brindisi) ou vers l’est par les Balkans. Deux checkpoints sont imposés dans le sud et le centre de la Turquie, afin d’aller chercher des terrains d’aventure et traverser quelques paysages mondialement célèbres, comme ceux de la Cappadoce, par exemple. Les participants devront ensuite prendre l’itinéraire opposé afin de réaliser une boucle de retour autour de la mer Adriatique. Nous aurons donc des vélos solaires un peu partout sur la carte du globe !

bandeau site route details

Aller-retour, ça donne une aventure d’environ 7 000 km, avec beaucoup plus de dénivelé qu’au Kazakhstan, peut-être des pistes en Turquie et des pays comme l’Albanie où les routes sont dans un état très aléatoire.

Bref, je pense que ça sera presque plus dur qu’un Sun Trip en direction d’Astana et la stratégie de choix de route sera encore plus importante.

6. En 2013 le Sun Trip en Turquie avait été marqué par le terrible accident de Jean-Marc Satgé, comment est appréhendé le retour dans ce pays ? 

Ça a évidemment été pris en compte dans la réflexion car le traumatisme de cet accident nous a tous atteint. La mesure principale sera l’interdiction d’accès aux tunnels pour les participants, car les ils sont trop étroits dans ce pays. Grâce à une carte recensant l’ensemble des ouvrages, il sera possible pour chacun de contourner ces dangers. Nous imposerons également un évitement d’Istanbul, par de courtes liaisons ferry imposées entre l’Europe et l’Asie.

L’accès à Istanbul est beaucoup trop dangereux pour les vélos. Les participants pourront toujours y faire un détour par ferry, ou alors peut être que certains pourraient être escortés car nous avons noué des liens avec Murat Suyatbatmaz, qui a été parmi les sauveurs de Jean-Marc Satgé en 2013. Président de la très influente ONG Bisikletliler Derneği qui défend les intérêts des cyclistes et la promotion du vélo en Turquie, Murat Suyatbatmaz va aussi nous aider à sécuriser les choses et nous mettre en contact avec tous les passionnés de vélo dans le pays. Ça sera certainement l’occasion de bien belles rencontres car l’accueil à la turque est légendaire.

7. Faut-il imaginer un retour au Kazakhstan dans les années à venir ? 

Il est trop tôt pour le dire. Aujourd’hui, toute l’équipe d’organisation, qui a travaillé très dur depuis un an et que je remercie très chaleureusement, se concentre sur cette édition 2015 en direction de la Turquie. Le budget d’organisation sera très réduit, il faudra donc être imaginatif !

Nous avions des projets jusqu’en 2017 avec le Kazakhstan, et le Vice-Ministre des affaires étrangères m’avait demandé en août dernier de réfléchir à un projet de Sun Trip très particulier pour 2017, en lien avec leur Exposition universelle sur les énergies futures. Il ne faut jamais dire jamais… Mais à ce jour la priorité est plutôt de se tourner vers le Maroc. Des discussions sont en cours et il n’est pas totalement impossible que dès cette fin d’année 2015 nos vélos solaires fassent parler d’eux en Afrique…

L’aventure du Sun Trip continue !

Sun Trip 2015 : modifications !

Du fait de la crise économique au Kazakhstan, du désistement du partenaire majeur Astana EXPO 2017 et de la guerre entre l’Ukraine et la Russie, le parcours du Sun Trip 2015 est en cours de modification. Plus d’informations prochainement.

Following the economic crisis in Kazakhstan, the withdrawal of our key partner Astana EXPO 2017 and the war situation in Ukraine – Russia, the route of The Sun Trip 2015 is being modified. 
More informations soon.

The Sun Trip Team.

Paul Bermejo en conférence au Maroc

Paul Bermejo, SunTriper 2015, présentait son vélo solaire et le Sun Trip au lycée technique “EL IDRISSE” d’#Agadir, au Maroc. Une belle occasion de faire la promotion des énergies vertes.

paul1 paul2 paul3

Participant #suntrip2015 Paul Bermejo, presented his solar bike and the Sun Trip at EL IDRISSE technical school in Agadir, #Morocco. A great opportunity to promote green energies.

EXPO Milano 2015 : videos !

Find here some informations about EXPO experience in MILANO 2015 :

And here the last belvedere vidéo of the site under construction :

Un bivouac à Turin !

turin

The famous city of Turin (Italy) will host the adventurers of SunTrip 2015 prologue, on the other side of the Alps, few days before the official departure in Expo 2015 Milano

La vile de Torino (Italie) accueillera les aventuriers du prologue du Sun Trip, de l’autre côté des Alpes, quelques jours avant le départ officiel depuis le site de Milano EXPO 2015 – EXPO 2015 Padiglione Italia

Vélos / Bikes 2015

Découvrez les premières images des vélos solaires du #SunTrip2015.
Discover the first images of the #SunTrip2015′s solar bikes.

Tom Papay new ok Tom Papay new2®andyparant.com2014 Tom Papay new®andyparant.com2014 paul bermejo DCIM100MEDIA 10631071_1538990636324070_5937524162745667772_o 10626444_1538885109667956_8535801873333605316_o 94a3475b9e1591a7b4602a6f5cb8c7c5 10497130_10203973155589798_8169743046463788104_o b2 Tom Papay Bernard Cauquil

 

 

Le soutien du BIE – Vicente Loscertales

L’équipe du  Sun Trip est très fière de pouvoir compter sur le soutien officiel de Monsieur Vicente Loscertales, Secrétaire Général du Bureau International des Expositions, l’organisation intergouvernementale chargée de superviser le calendrier, les candidatures, la sélection et l’organisation des Expositions Universelles et Internationales. 

The Sun Trip Team is proud to receive the official support of Mr Vicente Loscertales, Secretary General of the Bureau International des Expositions (BIE), the intergovernmental organization in charge of overseeing the calendar, the bidding, the selection, and the organisation of World and International Expos.


VloscertalesI’am glad to hear that the project Sun Trip Milan-Astana is taking shape and that currently 43 participants from 14 countries have confirmed their participation and will be departing from EXPO Milan 2015 on their solar bikes next year. 

I believe that The Sun Trip is a beautiful example of eco-friendly behaviour and of an “EXPO to EXPO” event that involves the public and promotes Expos and their principles of sustainability and respect  for the environment. 

Your last  project of Sun Trip between Savoie in France and Astana was very successful anf generated enthusiasm among the public. I sincerely hope that this edition 2015 of Sun Trip will follow the same path and connect and bring our future Expos closer to each other. 

Please rest assured of my support in this extraordinary endeavour.

Capture d’écran 2014-09-23 à 21.27.58


Je suis heureux d’appendre que le projet Sun Trip Milan-Astana prend forme, qu’à ce jour 43 participants de 14 pays différents ont été sélectionnés et qu’ils prendront leur départ depuis Milan EXPO 2015 l’année prochaine avec leurs vélos solaires.

Je crois que le Sun Trip est un fabuleux exemple de comportement eco-responsable, et d’événement “Expo to Expo” qui permet d’impliquer les citoyens tout en faisant la promotion des Expos et de leurs principes de durabilité et de respect de l’environnement.

La dernière édition du Sun Trip, entre la Savoie (France) et Astana a été une vraie réussite, en générant l’enthousiasme du public. J’espère sincèrement que cette édition 2015 du Sun Trip suivra le même chemin, en connectant et en rapprochant nos futures Expositions.

Soyez assuré de mon soutien pour cet ambitieux défi. 

Très sincèrement.

Vicente Loscertales.

 

 

Participants 2015 : en statistiques

Nos 43 participants #SunTrip2015.

en stats

14 pays sont représentés, avec 37% de Français, 14% de Belges, 7% de Kazakhs, d’Autrichiens et de Canadiens (Québecois), 5% d’Italiens, Espagnoles et Tchèques, et 1% d’Iranien, Luxembourgeois, Hollandais, Gallois, Brésilien et Suisse.

37% des aventuriers ont entre 30 et 40 ans, 28% entre 40 et 50 ans, 16% ont plus de 50 ans et 19% entre 18 et 30 ans. Le doyen, Adalberto Cravero, a 75 ans. Le plus jeune, Antoine Jonckheere, aura 18 ans au moment du départ. La moyenne d’âge est de 37,62 ans !

Pour l’heure nous comptons 16% de femmes, pour 84% d’hommes.

19 aventuriers se lanceront en solitaire, 20 autres formeront les 10 duos sélectionnés et 3 participants constitueront le premier trio du Sun Trip.

Enfin, sur les 43 aventuriers sélectionnés, il peut être considéré qu’environ 19% d’entre eux n’ont aucune expérience du voyage à vélo, que 47% ont déjà eu l’occasion de voyager à vélo dans leur vie et que les 35% restants sont des baroudeurs confirmés !


Our 43 participants #SunTrip2015

14 countries are represented, with 37% French, 14% Belgian, 7% Kazakhs, Austrians and Canadians (Quebec), 5% Italians, Spanish and Czech et 1% d’Iranian, Luxembourgish, Dutch, Welsh, Brasilian and Swiss. 

37% are aged between 30 and 40 years, 28% between 40 and 50, 16% are over 50 and 19% are between 18 and 30. Adalberto Cravero is the eldest with 75 years. The youngest, Antoine Jonckheere, will be 18 years at the time of departure. The average age is 37,62 years!

 There are 16% women and 84% men.

19 cyclists will go solo while 20 will form duos and there will exceptionally be a trio on this edition of Sun Trip.

Finally, we can say that 19% of the 31 selected participants do not have experience with long-distance bicycle travel, 47% already cycled some distance and the remaining 35% are hardcore adventurers!


On Pinterest map :

Capture d’écran 2014-09-20 à 22.54.55

Des Suntrippeur sur France 3

Reportage du samedi 13 septembre 2014, avec les participants du Sud-Ouest. Une très bonne synthèse du projet Sun Trip 2015.

A dream made in Kazakhstan !

The Sun Trip loves Kazakhstan !

Béatrice & Yannick : un couple, un combat, un rêve !

Aujourd'hui en France 29 juillet

Un an avant le Sun Trip 2015 Béatrice (souffrant d’un cancer incurable) et Yannick semblent déjà prêts pour la grande aventure ! En guise de test grandeur nature ils se sont fixés cet été l’objectif d’un mini Tour de France, avec leurs vélos solaires (déjà en étant de marche…).  Au bout de quelques jours de route, une chose est certaine : ils ne passent pas inaperçus !

Partout ils suscitent la curiosité et l’admiration, séduisant les médias rencontrés sur leur route ! Ici La Dépêche du Midi, là avec le photo-journaliste Thierry Pons, sur le site de Rose Magazine et dernièrement sur Aujourd’hui en France, tout simplement le quotidien le plus tiré en France.

Sur les routes de France le couple force le respect, uni dans le combat, porté par un même rêve. 

Pour couronner le tout, le duo roule dès à présent aux couleurs de l’Institut Curie (voir l’article sur le site de ce centre de recherche contre le cancer) et ont lancé une collecte de dons au bénéfice des Défis pour Curie, sur : www.alvarum.com/beatricecazanave.

Béatrice et Yannick : merci ! Vous êtes nos plus beaux ambassadeurs.

Pour les suivre sur les routes de France : www.cancervelosolair.canalblog.com/

Béatrice et Yannick  logo-Institut-Curie-baseline-a-droite2013


BÉATRICE & YANNICK : A COUPLE, A BATTLE, A DREAM !

A year before Sun Trip 2015, Beatrice (suffering from an incurable cancer) and Yannick already seem ready for the big adventure. As a full-scale test, they are cycling on a mini Tour de France with their fully functional solar bikes. After a few days on the road, one thing is for sure: they cannot go unnoticed!

Everywhere they spark curiosity and generate admiration, attracting media attention on their path! La Dépêche du Midi, photo-journalist Thierry Pons, on the website of Rose Magazine and more recently Aujourd’hui en France, the most widely distributed daily newspaper in France.

On the French roads, they command respect, united in their battle and carried by the same dream.

To top it off, the couple is now wearing the colors of Institut Curie cancer research center (see the article on their site) and launched a fundraising with Défis pour Curie :
www.alvarum.com/beatricecazanave.

Beatrice and Yannick: thank you! You are our best ambassadors.

To follow them on the French roads:
www.cancervelosolair.canalblog.com

#SunTrip2015 : médias

 

Retrouvez ci-dessous une première revue de presse (française et internationale) concernant l’édition 2015 du Sun Trip.

Dès à présent, les aventuriers font parlés d’eux ! 


[gallery_bank type="images" format="thumbnail" title="true" desc="true" responsive="true" animation_effect="flash" album_title="true" album_id="1"]
EN VIDEO :

Bernard Cauquil – Sud Ouest TV, le 26 juillet 2014

Thomas Pollet – France Bleu Nord, le 17 mai 2014

Règlement technique – Technical regulations

 

Le document a été remis aux participants sélectionnés il y a quelques jours, nous diffusons aujourd’hui publiquement le règlement technique du Sun Trip 2015.

Au regard de l’expérience de la première édition, ce règlement fixe les fondements techniques de l’aventure “The Sun Trip”, avec les objectifs suivants : laisser libre cours à la créativité des aventuriers ; rester dans l’esprit d’un voyage à vélo, où la propulsion humaine est permanente ; favoriser la recharge 100% solaire ; fixer des limites pour éviter une fuite en avant technologique et financière.

Le présent règlement sera complété d’un règlement d’aventure, remis aux aventuriers dans le courant de l’automne 2014.


Règlement technique – FR

Technical regulations – EN


This document was given to selected participants a few days ago. We are now publicly releasing the Technical Regulations of the Sun Trip 2015.

Given the experience acquired in the first edition, these regulations lays down the technical foundation of “The Sun Trip” Adventure, with the following goals: unleash the adventurer’s creativity; remain in the spirit of a bicycle trip where human propulsion is permanent; promote 100% solar charging (no sector recharge); set limits to a technological or financial acceleration.

These Technical Regulations will be supplemented by the Adventure Regulations, provided to our adventurers in the Fall of 2014.

 reglement technique

Le Sun Trip en chinois !

Outdoor magazine

Dans son édition du mois de juin 2014, la magazine chinois “Outdoor” (site www.out99.org) a consacré une double page à notre aventure. Une première pour le Sun Trip, que seuls les adeptes du Mandarin pourront comprendre…

Média spécialisé sur le voyage et les sports “extrêmes”, le magazine a également été très intéressé par la dimension technologique, les deux roues électriques étant très développé en Chine, pour le moment pour des pratiques essentiellement urbaines.

A quand un participant chinois dans le Sun Trip ? L’aventure mettra t-elle un jour les roues en Chine ? Réponses dans les prochains épisodes…

In its edition of June 2014, the Chinese magazine “Outdoor” (website www.out99.org) devoted a double page to our adventure. A first for the Sun Trip.

Media specializes in travel and “extreme” sports, the magazine was also very interested in the technological dimension, electric two-wheelers being highly developed in China, for the moment mainly for urban practices.

Soon a Chinese participant in the Sun Trip? Does the adventure will one day cross China? Answers in the next episodes …


p026-072专题6 p026-072专题7

 

Sun Trip meeting #1

Sur les lieux du départ de l’édition 2013, un an avant le départ du Sun Trip 2015, la moitié des participants déjà sélectionnés étaient réunis en Savoie, le temps d’un week-end.

Sur le Sun Trip, pas de numéro de dossard, mais des visages et des sourires, des hommes et des femmes motivés pour se lancer dans une aventure collective d’un genre nouveau.

Dès cette première rencontre, avec l’accompagnement de la Sun Trip Team 2015, la cohésion est au rendez-vous. Tous sont guidés par la même passion et par la même envie de bien faire.

Nous vous présenterons en détails leurs différents profils à partir de l’automne prochain.

photo we 7 et 8

ENGLISH

A year before the start of the Sun Trip 2015, half of the pack of selected future participants gathered at the 2013 departure site in Savoy for a weekend.

In the SunTrip, there’s no numbers written in the back, but rather faces and smiles of men and women motivated to collectively engage in a new kind of adventure

Already in this first meeting, and with the support of the SunTrip Team 2015, a high degree of cohesion exists between the participants. All are driven by the same passion and the same desire to do well in the adventure.

We will be glad to introduce their various profiles in detail in the early fall.

Sun Trip 2015 : les premiers aventuriers !

annonce premiers participantsv8

Voilà les 13 premiers visages du Sun Trip 2015 ! Nous avons déjà enregistré 50 candidatures et au final ils seront une trentaine au départ de cette deuxième édition, depuis Milan EXPO 2015. Comme en 2013, la diversité des profils sera au rendez-vous. Prochaine sélection de participants en juin prochain.

Discover the 13 first participants of The Sun Trip 2015! We received 50 applications, and will narrow it down to about 30 who will take the start from Milan EXPO 2015. Just as in 2013, a diversity of profiles will be our goal. Next selection of participants in June.


Dirk Et Jan drapeau

DIRK HUYGHE & JAN GOEDERTIER – 55 & 52 ans – BELGIQUE

Dirk fait partie des « revenants » de la première édition. Lui qui avait vu partir en fumée sa remorque solaire s’élance cette fois avec son viel ami Jan. Deux grands baroudeurs pour les deux premiers participants Belges annoncés !

Dirk is one of the “come back” participants from the first edition. He may have seen his solar trailer burn in the flames, but now he’s back with his old friend Jan. Two great travellers who will be the first ones to represent Belgium!


saulet drapeau

SAULET BAITENOV – 29 ans – KAZAKHSTAN

S’il avait failli prendre part à la première édition, il sera bien en 2015 un des représentants Kazakhs. Saulet est un passionné de vélo, mais il n’a jamais eu l’expérience d’une grande aventure. 

He couldn’t make it for the first edition but shall be in 2015 one of our Kazakh delegation. Saulet is passionate about cycling, but never had a chance to cycle on an adventure.


Anita et andreas drapeauANITA BURGHOLZER & ANDREAS HÜLB – 38 & 34 ans – AUTRICHE 

S’ils ne connaissent pas le vélo solaire, les deux Autrichiens sont de vrais baroudeurs. Ils ont d’ailleurs bouclé il y a peu un tour du monde à vélo, avec 36.000 km à travers 35 pays !

They might know nothing about solar bikes, but Team Austria really are rugged travellers! They finished a cycling world tour not so long ago, counting 36 000km through 35 countries.


Lucas GirardetLUCAS GIRARDET- 37 ans - SUISSE

Militant reconnu de la cause du vélo en Suisse, Lucas est aussi conseiller en environnement. Grand voyageur, amoureux de l’Asie Centrale, Il a déjà réalisé plusieurs périple à deux roues (Inde, Cuba, Nouvelle-Zélande…). 

A well-known cycling activist in Switzerland, Lucas works as an environmental advisor. Great traveller already knowledgeable of Central Asia, he already cycled his way around the world on several opportunities (India, Cuba, New Zeland).


beatrice et yannickBEATRICE CAZANAVE & YANNICK ASPE – 48 & 51 ans – FRANCE

En 2010 Béatrice se voyait diagnostiquer un cancer du sein, métastasé aux os et incurable. Sous traitement, elle continue d’aller de l’avant et avec son mari Yannick se lance le défi du Sun Trip. Respect ! 

In 2010, Beatrice received a diagnosis of incurable cancer that metastasis in the bones. She might be under treatment, but she keeps on going forward and she is taking up the Sun Trip challenge with her husband Yannick. Respect !


Antonion drapeauANTONIO DE CHIARA – 26 ans – ITALIE 

Dans le reflet de ses lunettes de soleil c’est la chaleur du Sud de l’Italie qui apparait. Antonio est un passionné de vélo et a déjà construit des vélos solaires. Un pionnier pour un départ à domicile ! 

What you see glaring in his sunglasses is the heat of Southern Italy. Antonio is a bicycle geek and already built his solar bikes. A pioneer for a departure in his homeland!


francois mendez FRANCOIS MENDEZ – 46 ans – FRANCE

Il nous vient de la Côte d’Azur et a le voyage dans le sang. Pour son travail (paysagiste) ou pour assouvir son besoin de sensations fortes, François est un globe-trotter. Le vélo solaire sera une nouvelle corde à son arc.

François comes from the French Riviera and travel runs in his blood, be it for work (landscape artist) or because of his thirst for adventure. Already skilled as a globetrotter, he’s adding the solar bike to his portfolio.


Bernard Cauquil drapeauBERNARD CAUQUIL – 54 ans – FRANCE

Enseignant à Toulouse et Tarbes (techniques industrielles et développement durable), Bernard a découvert les plaisirs du voyage à vélo sur le tard. Il ne peut aujourd’hui plus s’en passer. Le Sun Trip sera sa première grande aventure. 

Teacher in Toulouse and Tarbes (industrial technology and sustainable development), Bernard discovered the joys of cyclotourism much later and now he just can’t stop. The Sun Trip will be his first great adventure.


gilles et olivier drapeauOLIVIER REGINENSI & GILLES YAHIAOUI – 41 & 36 ans – FRANCE

Tous deux ingénieurs dans le domaine des énergies renouvelables en Isèree, ils forment un duo de baroudeurs, aussi complices que drôles. Emotions garanties !

Both engineers working with renewable energies near Grenoble area, they are already branding themselves as a funny duo, sharing a long lasting friendship. Satisfaction guaranteed!